Que signifient les étiquettes de vos nouvelles chaussures ?

Bons Plans, Les bons conseils

Tout comme les aliments, les chaussures se dotent d’étiquettes auxquelles nous ne prêtons pas attention. Et pourtant, vos chaussures méritent que l’on prenne soin d’elles afin de leur apporter le meilleur soin pour leur durabilité. Suivez le guide pour décrypter ce qu’il faut connaître de vos paires préférées afin de les garder comme neuves encore longtemps !

Les différentes parties qui composent la chaussure

Elle est divisée en 3 : la tige, qui vous indique le dessus de la chaussure, la doublure et la semelle de propreté soit l’intérieur de votre chaussure, en contact avec votre peau et enfin la semelle extérieure, la plus préposée à l’usure.

La matière de la chaussure

La composition de vos chaussures est indiquée soit grâce à l’affichage de pictogrammes, soit par des indications désignant le type de matériau utilisé. Il est aussi notifié quand la chaussure se compose de cuir et de ses différentes variétés grâce à une annotation. Par contre, rien n’oblige une marque à indiquer l’utilisation de peau animale comme matériau, à l’inverse de la fourrure utilisée sur les vêtements.

Pour réguler la respiration de votre pied et pour un appui plus confortable, privilégiez le cuir ou le textile naturel pour la doublure ou la semelle de propreté. En parfait exemple, le modèle d’escarpins Ana Luna Rose dont la semelle intérieure est en cuir et qui vous assurera un confort optimal. Ou encore le modèle de sandales plates Tip Alto bleu avec un cuir présent sur le dessus, en doublure et en semelle intérieure.

Un tableau récapitule tous les éléments à connaître et à décrypter concernant la provenance de vos chaussures ainsi que le fabricant. Il s’agit là d’une règlementation gouvernementale mise en place dès 1996 par la Fédération Française de la Chaussure (FFC).

Découvrez nos autres modèles de chaussures femme en cuir Chaussexpo, pour combiner confort et élégance.

Il n'y a aucun commentaire, ajoutez le votre